Non, pas facile d'être un bébé cygne noir dans une période hivernale! Le gel de l'étang a été fatal pour 2 de nos jeunes cygnons. Le premier s'est épuisé et refroidi à vouloir remonter sur la rive glissante; malgré nos soins pour le réchauffer contre nous une demie-journée, il n'a pas survécu. Le deuxième s'est luxé une patte sur la glace. Eh oui, tout le monde n'est pas Bambi... Nous les avions alors mis en volière avec les parents, la mère les a couvés la nuit, mais le petit moins mobile aurait-il été écrasé? Nous l'avons retrouvé mort le matin suivant. Il reste donc un seul cygnon qui a attendu le dégel de l'étang avec ses parents, enfermés. Il a retrouvé les grands espaces et en est tout heureux.

24

Pas facile de trouver le juste milieu entre une volière où la pelouse est vite détruite et le milieu naturel où ils trouvent tous leurs nutriments, mais avec des dangers divers... ça pince le coeur de les voir si petits par des grands froids. On dit que les parents les prennent sur leur dos mais nous n'avons encore jamais observé cela. Peut-être sont-ils encore trop jeunes parents?