Certains ont choisi de l'enchaîner, nous de le libérer... comme notre chien, nommé Electron (LIBRE), pour rappeller le tempérament de son maître...

Les news de la semaine, donc:

Mr Tête barré avait un fil à la patte et nous le voyions boité depuis plusieurs jours, mais impossible de l'attraper. Se sentant vulnérable, il passait très peu de temps sur terre, ne s'éloignait pas des rives... Même avec la barque, il nage," volète" et en plus plonge pendant de longues apnées et ressort à l'autre bout de l'étang! Nous avons qd même réussi, il était temps. Un fil de pêche était très embobiné autour de sa patte et a bien cisaillé sa peau. Après découpe du fil et bétadine, il est en convalescence en volière et nous espérons être intervenus à temps avant une trop longue interruption de circulation dans la patte. Il y a d'ailleurs retrouvé sa compagne et ses deux oisons.

La mare de notre 3° volière a été vidée de sa vase et remplie d'eau de l'étang. C'était nécessaire après ces grosses chaleurs. A la grande joie de tous ses habitants.

Une tourterelle s'est malencontreusement envolée, passant par la porte ouverte, lorsque nous sommes entrés dans sa volière. Impossible à rattraper... Son mâle a assumé son tour de couvaison sur le nid et l'appellait à grands roucoulements. La fugueuse s'est donc rapprochée des lieux. Alors J'ai pensé à ouvrir la petite volière vide où elle avait un peu vécu à son arrivée chez nous. Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'à 22h, je l'ai trouvée endormie sur la vieille branche dans cette cage qu'elle avait connue auparavant. Comme quoi, certains se sentent mieux en sécurité dans un milieu protégé...

Dans un article indépendant, vous pourrez lire les aventures de nos paons en liberté aussi.

Les bernaches nonettes et 2 mâles sarcelles à collier de l'an passé ont rejoint les copains en liberté sur l'étang. Ils se sont vite intégrés au groupe déjà présent.

Bagues et éjointage étaient au programme de la semaine, pour les petits derniers.

Et pour finir, 2 faisans Lady Amherst ont éclos hier. Un troisième malformé n'a pas vécu longtemps. Il arrive qu'en couveuse, des défauts de température créent une malformation des pattes dans la coquille.

bonweekend_barriere